Site de l'université de Franche-Comté
Jean Peytard

Jean Peytard

Figure fondatrice des sciences du langage à Besançon

Que dire pour présenter Jean Peytard ? A la façon d'une  notice encyclopédique, on peut dire que c'est une personnalité qui a marqué les Sciences du langage à Besançon, en tant que figure fondatrice et dominante sur une trentaine d'années, et les sciences du langage tout court, en tant que théoricien original autant qu'explorateur engagé du sens et des discours. A la façon de l'article nécrologique que lui a consacré M. Arrivé, on peut signaler que c'est "l'un des professeurs de linguistique qui ont fait soutenir le plus grand nombre de thèses". A la façon de la préface "Syntagmes 5" (le dernier volume d'articles rassemblés qui paraît à titre posthume en 2001), on peut lire sous sa plume et redire le "penchant" pour la didactique, "l'appétence" de la sémiotique littéraire, le "désir de linguistique", qui conduit à "l'interdiscursif de la parole échangée" et sa théorisation finale et intégrante de "la sémiotique de l'altération". (...)

L'importante activité de direction de thèses de Jean Peytard ainsi que la continuité des séminaires qu'il a dirigés ou co-dirigés des années 70 aux années 90 à Besançon et Paris constituent un foyer de l'analyse de discours enracinée dans la linguistique, la didactique et la sémiotique littéraire. Cette "analyse de discours" est marquée par la personnalité de Peytard mais aussi par la variété et la richesse des travaux qui se sont développés dans ces cercles.

 

Auteur : Mongi Madini, ELLIADD

     Université de Franche-Comté

Objectifs et thématiques des colloques en miroir   

 

 

Objectifs et thématiques des colloques en miroir

Les colloques en miroir du Brésil (21-23 mars 2012) et de Besançon (7-9 juin 2012) ont une ambition historique et épistémologique à l'égard de laquelle la figure de Jean Peytard est un repère et un déclencheur : en faisant le point sur la réception de ses textes, en évaluant le dynamisme des axes de travail qui ont été les siens ou qu'il a initiés, ce sont les évolutions des sciences du discours dans le paysage scientifique actuel qui seront interrogées. Le colloque brésilien et le colloque bisontin ont chacun leur thématique dominante et leur organisation propre :

 

Au Brésil, la thématique dominante sera l'articulation entre la linguistique discursive, l'analyse de discours et la didactique des langues. Il s'agit d'un colloque sur invitation (Président du comité scientifique Pr Ida Lucia Machado)

 

A Besançon, la thématique dominante du colloque "Jean Peytard : syntagmes et entailles" sera, sans exclure les aspects didactiques, l'articulation conceptuelle "Altération, Variation, Evaluation" dont se réclame Syntagmes 4 (1992) et qui interroge l'interconnexion du social et du discursif, des théories du sens et des sujets dans les sciences du langage (et d'autres disciplines des sciences humaines).